Éditorial, mars 2010. La crise de Toyota

Le mois écoulé a été marqué dans le domaine automobile par ce qu'il faut bien appelé la crise de Toyota. Elle revêt deux aspects: une crise d'image brutale et une crise plus ancienne et profonde du système de production qui a fait la renommée de la firme. La crise d'image est à la hauteur des légendes véhiculées sur Toyota et l'excellence de ses méthodes. La crise du système de production remonte à la crise du travail que Toyota a connue au Japon en 1990 et qui l'a contraint à abandonner ce qui faisait l'essentiel du toyotisme réellement existant. Toyota n'a pas retrouvé depuis la cohérence stratégique, organisationnelle et sociale nécessaire. Il l'a d'autant moins retrouvée que la firme a vu au cours des années 2010 sa production doubler et ses implantations à l'étranger se multiplier. Cette crise a été révélée aux yeux du public par le rappel inhabituel de près de 9 millions de véhicules dans le monde pour cause de défauts mettant en jeu la sécurité des utilisateurs.

L'article que j'ai publié avec mon collègue Koichi Shimizu dans le journal Le Monde daté du 17 février 2010 dans les pages Débats, développe ce point de vue: Comment le conte de fées Toyota a volé en éclats. Compromis social et modèle productif sont à reconstruire. Il est reproduit ici, ainsi que les deux versions, plus longues, qui l'ont précédé. Plusieurs médias m'ont interviewé, ainsi que d'autres membres du GERPISA, sur le même sujet. Certains entretiens ont été faits par téléphone pendant cinq à dix minutes. Dans ce cas, le ou la journaliste en extrait généralement quelques secondes, une minute au maximum, sans que l'interviewé puisse contrôler les passages privilégiés et les coupures faites, étant donné les impératifs du semi-direct ou du bouclage du journal. Le résultat n'est pas toujours satisfaisant. D'où une hésitation de plus en plus fréquente à accepter ce genre d'interview.

Les autres documents mis en ligne au mois de février sont de nouveaux documents statistiques ou des mises à jour. Le mois de février est le mois durant lequel les firmes et les organismes professionnels publient généralement les résultats de l'année précédente.